Sélectionner une page

Le rythme de vos “envois d’emails” est une question de bon sens, c’est pourquoi cette question n’est pas dénuée de sens puisqu’elle taraude l’esprit de tous ceux qui souhaite réussir en ligne. En fait, il n’existe une ni bonne, ni une mauvaise réponse.

Mais je vais vous accompagner dans cette réflexion pour que vous fassiez le meilleur choix possible pour réussir dans votre propre business. 

envois d'emails

Quels sont les différents points qui peuvent influer vos choix pour vos envois d’emails? 

  • Les produits que vous voulez vendre ou offrir
  • Vos objectifs à atteindre (sur le court, le moyen et le long terme)
  • Clients et prospects

Ces points sont les plus importants parce qu’ils vont avoir un impact colossal sur vos résultats. 

Pourquoi ? 

Si vous envoyez de nombreux emails à vos clients vous serez soit un spammeur, soit quelqu’un de sérieux à qui l’on peut faire confiance. 

envois d'emails sans devenir spammeurJe sais que cette réponse peut vous sembler étrange puisqu’elle s’oppose, mais vous allez vite comprendre pourquoi. 

En effet… Imaginez que vos prospects s’inscrivent sur votre liste de diffusion, mais que vous ne leur écrivez que pour leur demander d’acheter votre (vos) produit. Vous serez vite envoyé dans le “dossier des emails indésirables“. 

Personnes n’aime recevoir de nombreux emails juste pour être poussé à acheter ceci ou cela. À moins que vous ne soyez l’heureux propriétaire de Décathlon, Amazon ou la Fnac, ne présenter que des produits à vendre sera vite perçu comme du spam. 

C’est pourquoi, dans ce cas, plus vos envois seront nombreux, plus vous serez détesté! L’envois d’emails est quelque chose de particulièrement important pour n’importe quel business.

Par contre, si vous envoyez de l’information qui plait, que vos envois d’emails sont remplis de conseils utiles, d’astuces, d’informations diverses en rapport bien sûr avec ce que vous vendez, alors vos envois d’emails auront un fort taux d’ouvertures et un “désir ardent” de les recevoir. Vos prospects et clients seront “dans l’attente” de vos envois d’emails!

Vous ne serez pas considéré comme un spammeur, mais comme quelqu’un qui donne beaucoup de valeur à ses prospects et à ses clients à chaque envoi d’emails. 

Maintenant, vos objectifs ont aussi un impact important sur le rythme de vos envois d’emails.

Comment déterminerle rythme de vos envois d’emailsselon vos objectifs ?

envois d'emailsLe premier point : vos produits

Avoir un business en ligne est une très belle opportunité puisqu’avec peu d’investissement vous pouvez réussir. Mais il est tout aussi facile de manquer votre but et de mettre finalement la clé sous le paillasson, décourager de n’arriver nulle part.

Donc, la première chose à faire, si vous voulez réussir en ligne, est de déterminer votre objectif « produit ».

En effet, qu’allez-vous vendre sur le net ?

  • Des prestations de services ?
  • Ou bien, des produits numériques ?
  • Des produits physiques ?
  • Ou alors, du coaching en ligne ou en live ?

Bref, le nombre de possibilités est colossal, vous devez donc commencer par déterminer ce que vous allez vendre car le contenu de vos emails aura pour objectif de transformer vos abonnés en acheteurs.

Ce qui nous mène au point suivant…

Le deuxième point est de déterminer l’objectif à atteindre avec l’envoi d’emails.

1 – Votre objectif est d’envoyer un email à votre client juste après un achat ?

  • Un seul email suffit

2 – Votre objectif est de former les personnes par emails ?

  • Le nombre d’emails envoyé dépendra de la formation
    • Pourquoi ?
      • Parce qu’une formation peut se faire par email, via un ebook, des vidéos, sur un site web, en live, etc.
    • Le nombre d’envois d’emails devra donc correspondre au format que vous aurez choisi

3 – Votre objectif est d’accompagner, encourager, informer… vos prospects et/ou clients ?

  • Dans ce cas, vous pouvez même aller jusqu’à un envoi quotidien !

Donc… Autant une « newsletter » ne s’enverra qu’à période fixe, hebdomadaire ou mensuel (pas plus, si non vos prospects vous oublieront rapidement tant ils sont sollicité par email), alors qu’un contenu plus spécifique peut, par contre, être envoyé de manière beaucoup plus fréquente.

4 – Votre objectif est de vendre un produit ?

  • Vous allez devoir déterminer les envois d’emails selon que c’est une promotion, un produit que l’on trouve toujours sur votre site ou un encore « un lancement orchestré ».

Dans tous les cas, le contenu de votre email ne doit jamais être un email de vente, votre email informe et c’est votre page de vente qui vend ! Ne jamais oublié ce principe. Les spammeurs vendent dans leurs emails, ne faites pas comme eux. Donnez envie à vos contacts de cliquer sur le lien qui dirige vers la page de vente avec de l’information et en touchant des points sensibles tels que leurs douleurs, leurs frustrations, etc. Mais NE VENDEZ PAS DANS VOTRE EMAIL.

Enfin, abordons le troisième point : « Vos prospects »

Avez-vous bien compris ce qu’est un prospect ?

Or, c’est capital pour votre business car vous mettez en balance votre réussite et votre éventuel échec.

En fait, comme l’expliquait si bien feu Christian Godefroy:

  • Le marketing sous-entend la définition de la part du marché que l’on vise : les suspects
  • Le processus de marketing va transformer des étrangers en personnes connues : les prospects
  • Après avoir établi un “contact”, vous allez transformer la relation en une transaction : les clients

Cette transaction va peu à peu se transformer en relation intime. En termes de marketing vous allez transformer un client occasionnel en un client régulier ou en “fan”.

Suspects > Prospects > Clients > Fans

Si on compare cela à un marché de province, les gens du quartier sont des suspects. Ceux qui déambulent dans le marché des prospects, ceux qui achètent pour la première fois des clients et ceux qui reviennent souvent des fans.

Avec cette compréhension vous serez beaucoup plus à même de déterminer le rythme de vos envois d’emails et comprendre pourquoi un auto-répondeur est indispensable pour la gestion de vos prospects et de vos clients.

En conclusion, un prospect de 20 ans ne ressemble en rien à un prospect de 35 ou 50 ans. Une femme n’est pas un homme. Un prospect  n’est pas un client

C’est pourquoi, posez-vous quelques instants et réfléchissez sérieusement à une stratégie. Ceci indispensable pour réussir vos envois d’emails.

Fidélisez vos prospects et vos clients avec le plus important de tous vos outils => Votre auto-répondeur.

Recevez , dans votre boîte à emails, les meilleurs conseils et astuces pour optimiser vos relations avec vos prospects et vos clients.

Entrez (ci-dessous) votre prénom et votre email et envoyez déjà votre premier message dès demain matin à tous vos abonnés.